31°C
mardi 28
34°
33°
30°
36°
Le château des Seigneurs
Cliquez-ici pour en savoir plus
Le château des Seigneurs
Le cœur du village
Le cœur du village

Présidé par le Maire, le Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation, dénommé CLSPD-R, constitue le cadre de concertation autour duquel doivent se mobiliser les institutions et organismes publics et privés, concernés par la lutte contre l’insécurité tout en agissant sur les causes de la délinquance.
Il s’agit aussi de limiter la récidive, en renforçant les actions existantes en matière d’action sociale, d’éducation et de prévention, tout en assurant l’accueil et l’accompagnement des victimes.
Le Maire anime donc sur le territoire de la Commune la politique de sécurité et de prévention de la délinquance et en coordonne la mise en œuvre en s’appuyant sur la Coordonnatrice.
La réactualisation du diagnostic local de sécurité daté de mai 2021 a permis d’identifier les problématiques principales et les enjeux spécifiques sur lesquels la nouvelle stratégie territoriale 2021-2024 s’est appuyée pour construire un plan d’actions cohérent.

La déclinaison des axes prioritaires :

1er axe : Les Jeunes et la prévention : agir au plus tôt
2ème axe : Violences intrafamiliales, aide aux victimes et à destination des personnes vulnérables (Personnes âgées et enfants)
3ème axe : La tranquillité publique et la tranquillité résidentielle
4ème axe : La prévention de la radicalisation

M. le Maire, entouré de M. le Préfet et de M. le Procureur de la République.
La coordination de la politique de sécurité et de prévention à Vedène est organisée, avec des groupes thématiques sur des problèmes précis et la mise en place de réunions fréquentes réunissant tous les principaux acteurs (Etat, Justice, forces de l’ordre, Police municipale, bailleurs sociaux…), capables de résoudre les problèmes de sécurité et de prévention dans la ville.
La dynamique partenariale, un atout pour Vedène, ce qui fait tout le particularisme du CLSPD-R, c’est le nombre de partenaires impliqués de l’Etat, la Justice, la Gendarmerie Nationale, l’Education Nationale, la Caisse d’Allocations Familiales, la Mission Locale, les associations AMAV, CIDFF, Rhéso, La Maison des Adolescents, L’ETAP84, La Maison de Confiance et de Protection des familles/Gendarmerie Nationale, les bailleurs sociaux, le CCAS, la Police municipale, l’Espace Jeunesse…chacun a pu trouver sa place et soulever des questionnements auxquels seules des réponses concertées et collectives peuvent-être apportées.
L’’enjeu du CLSPD-R est de croiser les informations et les expériences, de s’appuyer sur la complémentarité des compétences et expertises de la quarantaine de partenaires locaux pour mettre en place des actions communes ou des dispositifs de suivi et d’évaluation en cohérence avec la réalité de terrain, avec comme objectif de mieux lutter contre les atteintes à la tranquillité publique.